L’Aéroclub Basque dispense des cours de pilotage et un enseignement au BIA.

Pinch Hitter

Pinch Hitter : terme américain issu du Baseball signifiant littéralement « Frappeur de remplacement »

Cette formation consiste à donner à une personne non pilote d’au moins 17 ans, et ce en quelques heures au sol et en vol, les bases nécessaires afin de ramener l’avion dans les meilleures conditions possibles en cas de défaillance du pilote causée par un problème de santé.

En outre, elle permet aux conjoint(e)s, aux enfants, aux parents ou amis des pilotes de participer de manière plus active aux vols.
Elle peut aussi servir d’aperçu sur la formation au pilotage avion d’une manière plus approfondie qu’un simple vol d’initiation et ce, sans engagement.

Attention : Le Pinch Hitter n’est pas un brevet. Il permet simplement de démystifier la complexité du pilotage, de faire participer les accompagnants et ainsi accroître la sécurité des vols.
Pour plus d’informations sur cette formation, son tarif, et son contenu, consultez ce document PDF.

B.I.A

BIA : Brevet d’Initiation Aéronautique

Le BIA est un diplôme français qui récompense une culture générale dans le domaine aéronautique et s’adresse à des personnes âgées d’au moins 13 ans à la date de l’examen.

Ce brevet comporte cinq matières :

  • connaissance des aéronefs
  • aérodynamique et mécanique du vol
  • météorologie
  • règlementation, navigation et sécurité des vols
  • histoire de l’aéronautique et de l’espace

Une épreuve facultative (durée 30 minutes) de 20 points sur l’aéromodélisme, le vol libre, l’anglais aéronautique (les 20 questions reprennent alors les cinq thèmes obligatoires) ou l’ULM est également proposée aux candidats.
Malgré un âge minimun de 13 ans, il est préférable que le candidat ait un niveau lycée (certaines connaissances de physique sont abordées dans le secondaire).

BB

BB : Brevet de Base

Le BB est un brevet français permettant à son titulaire de pouvoir piloter seul à bord et sans rémunération dans un rayon de 30 km autour de son aérodrome de décollage.

Délivrance :

  • être âgé de 15 ans révolus le jour de l’examen pratique et du « lâcher ».
    De fait, la formation peut débuter un peu avant 15 ans.
  • 6 h de vol en double commande (avec un instructeur) + 4 h de vol seul à bord et 20 atterrissages seul à bord.
    En pratique, comptez un formation d’au moins 20 heures.
  • satisfaire à une épreuve théorique.
    Il est possible de passer l’épreuve théorique du PPL plutôt que celle du BB si le candidat souhaite poursuivre sa formation vers le PPL, mais attention toutefois à la durée de validité du certificat théorique, qui impose de réussir l’épreuve pratique 24 mois après son obtention.
  • satisfaire à une épreuve pratique en vol avec un instructeur ou un examinateur
  • disposer d’un certificat médical pour pouvoir être « lâché » seul à bord.
    Il est conseillé d’obtenir le certificat médical avant de débuter la formation afin d’être certain de pouvoir la poursuivre jusqu’au bout.
    Voir la liste des médecins aéronautiques agréés.

Autorisations additionnelles :

  • VFR contact, permet de se poser sur un autre aérodrome distant de moins de 100 km
  • emport passager, permet d’emporter un ou plusieurs passagers (sous conditions, nécessite une expérience d’au moins 20 h de vol seul à bord)
  • utilisation d’autres modèles d’avions

Validité :

  • 24 mois

Prorogation :

  • avoir effectué 10 heures de vol en tant que CDB dans les 12 mois précédent la date de fin de validité du BB
  • OU satisfaire à un contrôle en vol avec un instructeur ou un examinateur

Renouvellement :

  • satisfaire à un contrôle en vol avec un instructeur ou un examinateur

LAPL

LAPL : Light Aircraft Pilot License (Licence de pilote d’avion léger)

Le LAPL est une licence européenne permettant à son titulaire de pouvoir piloter un avion d’une classe/variante donnée, d’une masse maximale au décollage de 2 tonnes, avec 3 passagers maximum à bord.

Délivrance :

  • être âgé de 17 ans révolus le jour de l’examen pratique et 16 ans le jour du « lâcher ».
    De fait, la formation peut débuter avant 17 ans.
  • 30 heures de vol minimum dont : 15 h de vol en double commande (avec un instructeur) + 6 h de vol seul à bord comprenant au moins 3 heures de navigation avec une navigation d’au moins 150 km (80 Nm) avec atterrissage sur aérodrome différent de celui du départ.
  • satisfaire à une épreuve théorique.
    Il est possible de passer l’épreuve théorique du PPL plutôt que celle du LAPL si le candidat souhaite poursuivre sa formation vers le PPL, mais attention toutefois à la durée de validité du certificat théorique, qui impose de réussir l’épreuve pratique 24 mois après son obtention.
    Notez que nous demandons également d’avoir obtenu le certificat théorique avant le premier « lâcher » seul à bord en navigation.
  • satisfaire à une épreuve pratique en vol avec un examinateur
  • disposer d’un certificat médical pour pouvoir être « lâché » seul à bord.
    Il est conseillé d’obtenir le certificat médical avant de débuter la formation afin d’être certain de pouvoir la poursuivre jusqu’au bout.
    Voir la liste des médecins aéronautiques agréés.

Autorisations additionnelles :

  • emport passagers, automatique après avoir effectué 10 h de vol seul à bord une fois la licence obtenue.
  • utilisation d’autres classes ou variantes d’avions

Validité :

  • 24 mois

Prorogation :

  • avoir effectué 12 heures de vol en tant que CDB au cours des 24 derniers mois, 12 décollages et 12 atterrissages, et au moins une heure d’entrainement en vol avec un instructeur
  • OU effectuer les heures/décollages/atterrissages manquants avec un instructeur, en double commande ou solo supervisé
  • OU satisfaire à un contrôle en vol avec un examinateur

Renouvellement :

  • effectuer les heures/décollages/atterrissages manquants avec un instructeur, en double commande ou sen solo supervisé
  • OU satisfaire à un contrôle en vol avec un examinateur

PPL

PPL : Private Pilot License (Licence de pilote privé)

Le PPL est une licence européenne permettant à son titulaire de pouvoir d’exercer sans rémunération la fonction de commandant de bord (donc d’emporter des passagers) sur tout avion utilisé en exploitation non commerciale.

Délivrance :

  • être âgé de 17 ans révolus le jour de l’examen pratique et 16 ans le jour du « lâcher ».
    De fait, la formation peut débuter avant 17 ans.
  • 45 heures de vol minimum dont : 25 h de vol en double commande (avec un instructeur) + 10 h de vol seul à bord comprenant au moins 5 heures de navigation avec une navigation d’au moins 270 km (150 Nm) avec atterrissages sur deux aérodromes différents de celui du départ.
    En pratique, on observe une moyenne de 60 heures de formation.
  • satisfaire à une épreuve théorique.
    Attention à la durée de validité du certificat théorique, qui impose de réussir l’épreuve pratique 24 mois après son obtention.
    Notez que nous demandons également d’avoir obtenu le certificat théorique avant le premier « lâcher » seul à bord en navigation.
  • satisfaire à une épreuve pratique en vol avec un examinateur
  • disposer d’un certificat médical pour pouvoir être « lâché » seul à bord.
    Il est conseillé d’obtenir le certificat médical avant de débuter la formation afin d’être certain de pouvoir la poursuivre jusqu’au bout.
    Voir la liste des médecins aéronautiques agréés.

Autorisations additionnelles :

  • VFR de nuit, permet de voler de nuit en vol à vue (nécessite une formation de 5 heures)
  • variante VP (pas variable) : permet l’utilisation de notre DR500

Validité :

  • 24 mois

Prorogation :

  • avoir effectué 12 heures de vol dans les 12 mois précédant la date de fin de validité de la qualification de classe associée au PPL (SEP), dont 6 heures en tant que CDB, 12 décollages et 12 atterrissages, et une heure d’entrainement avec un instructeur
  • OU satisfaire à un contrôle en vol avec un examinateur dans les 3 mois précédant la date d’expiration de la qualification

Renouvellement :

  • satisfaire à un contrôle en vol avec un examinateur (conditions particulières, nous contacter pour plus d’informations)

ULM

ULM : Ultra Léger Motorisé

Les ULM sont répartis en 6 classes, et l’Aéroclub Basque assure la formation pour la classe 3 : ULM multiaxes.

Un ULM multiaxes est un aéronef sustenté par une voilure fixe et dont les trois axes (roulis, tangage et lacet) sont contrôlés, exactement comme un « avion ».
Cependant, il répond aux conditions techniques suivantes :

  • puissance maximale continue inférieure ou égale à 60 kW pour les monoplaces et à 80 kW pour les biplaces
  • masse maximale inférieure ou égale à 300 kg pour les monoplaces et à 450 kg pour les biplaces ; ces masses pouvant être augmentées de 5% dans le cas ou l’ULM est équipé d’un parachute de secours ou de flotteurs
  • vitesse de décrochage inférieure ou égale à 65 km/h
  • charge alaire, lorsque l’ULM atteint sa masse maximale, inférieure à 30kg/m²

Délivrance :

  • être âgé de 15 ans révolus le jour du « lâcher ».
    De fait, la formation peut débuter un peu avant 15 ans.
  • environ 20 h de vol en double commande (avec un instructeur) + environ 5 h de vol seul à bord
  • satisfaire à une épreuve théorique
  • satisfaire à une épreuve pratique en vol avec un instructeur
  • disposer d’un certificat médical de non contre-indication
    Il est conseillé d’obtenir le certificat médical avant de débuter la formation afin d’être certain de pouvoir la poursuivre jusqu’au bout.
    Tout médecin est habilité à délivrer ce certificat.
    Toute première incription à la FFPLUM nécessite un certificat datant de moins de 3 mois.

Autorisations additionnelles :

  • radiotéléphonie, automatiquement délivrée, Biarritz étant un aéroport contrôlé
  • emport passagers, l’aéroclub imposant une expérience d’environ 10 h de vol seul à bord
  • navigation, pour vous permettre de traverser l’hexagone

Validité :

  • permanente
Nous contacter

Illisible ? Changer le texte.